Alsace. Le château du Haut Koenigsbourg, édifié à partir du 12ème siècle.

Dans la forêt des Vosges, la silhouette de grès rose du chateau du Haut Kœnigsbourg apparaît comme par enchantement au milieu des arbres. Ce château fort, édifié à partir du 12ème siècle, domine la plaine d’Alsace.

Son histoire

L’existence d’un château fort construit par les princes de Hohenstaufen (dynastie qui a donné plusieurs ducs et empereurs germaniques entre les 11ème et 12ème siècles) est attestée par écrit dès l’an 1147. Alors appelé Castrum Estuphin, il surplombe la plaine à plus de 700 mètres d’altitude. Il est idéalement situé sur un promontoire rocheux, et fait alors office d’observatoire parfait des principales routes commerciales de la région qui se croisaient aux environs de la ville de Sélestat : la route du blé et du vin qui reliait l’Italie aux actuels Pays-Bas et la route du sel et de l’argent reliant les provinces de Lorraine aux régions germaniques situées à l’est du Rhin.

Par son positionnement ce château fort représente aussi un point de repli stratégique en cas de conflit armé. Il prend le nom de Koenigsburg (château royal) dès 1157.

Abandonné après 1633, le chateau est offert par la ville de Sélestat à l’empereur allemand Guillaume II de Hohenzollern en 1899. L’empereur, fan du Moyen Âge, décide de le faire restaurer. Effectivement, après toutes ces années de laisser-aller, le chateau était en piteux état. Le projet de rénovation est confié à l’architecte Bodo Ebhardt, un spécialiste de la fortification médiévale.

Un monument à découvrir en famille

Le château du Haut Koenigsbourg figure aujourd’hui parmi les monuments les plus visités de France avec près de 500 000 visiteurs par an. Si vous appréciez le Moyen-Age et les vues à couper le souffle, cette visite devrait vous plaire ! Ci-dessous les informations pratiques :

  • Ouvert toute l’année sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
  • Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 7 €
  • Plus d’information sur le site du chateau