Humanity Report – Il est apparu (après quelques années…)

Dans cet article, la Rédaction, pleine de ressources, a décidé de rédiger le teaser non-officiel et promotionnel du plus grand blockbuster de l’Humanité, sans chichi. Ce reportage sans concession se présente en trois chapitres qui nous amèneront de l’origine des temps au commencement de notre histoire « moderne » par l’apparition de l’Homme. Bonne lecture.

Chapitre 1 – Prélude

Au début était un Univers tout chaud et très dense qui pour une raison encore inconnue fut l’objet d’un grand Big Bang intergalactique il y a environ 13,7 milliards d’années. Malgré les recherches, aucune trace écrite n’a jamais été retrouvée. Le Big Bang est donc une théorie scientifique, en partie confirmée par des observations astronomiques.

On ne sait pas ce qu’il y avait avant, ou même s’il y a eu un avant (mystère …). En tout cas, cet instant marque le début de la dilatation (aïe) et de l’expansion de notre Univers. Après 200 millions d’années apparaissent les premières étoiles, puis les galaxies à partir de 500 millions d’années. Et enfin, notre système solaire au bout de 9 milliards d’années (il y a 4,6 milliards d’années environ), avec ses planètes dont bien sûr : la Terre !

Nous arrivons alors à la première ère géologique qui débute à la création de la Terre et se termine à l’apparition de la Vie : l’Hadéen. Cette période est surtout consacrée à la formation et à la stabilisation de la Terre. A noter : une Lune est aussi installée en orbite de la Terre.

 

 

 

Chapitre 2 – Viva la vida

A partir de moins 4 milliards d’années environ commence la deuxième ère géologique l’Archéen qui est marquée par une intense activité magmatique (attention, c’est chaud), mais surtout par l’apparition certaine de la vie. Pour les littéraires, le mot vient du grec ancien « Αρχή » (Arkhē), signifiant « commencement, origine ».

La date d’apparition de la vie n’est pas tout à fait sûre, les plus anciennes traces encore visibles sont des stromatolithes situés à North Pole en Australie et qui datent de moins 3,5 milliards d’années.

« Hum, temps mort : c’est quoi un stromatolithe ? Un disque vinyle de Stromae ? ».  Non, c’est un joli encroûtement calcaire résultant de l’activité de certaines bactéries. Voilà donc les premiers habitants de la Planète : des bactéries. C’est parti !

Quelques années plus tard, vers moins 2,5 milliards d’années, apparaissent tranquillement sous l’eau les premiers animaux pluricellulaires, les métazoaires. Nous entrons dans la troisième ère géologique, le Protérozoïque (la Rédaction n’a rien à voir avec ce nom).  Vous qui lisez ces lignes, vous êtes un métazoaire, fort heureusement un peu plus sexy qu’à l’époque. Merci pour nous. En toute simplicité, un métazoaire est « un animal pluricellulaire dont les nombreuses cellules différenciées des tissus sont groupées en systèmes fonctionnels ou organes », pas mal ! Cependant, à l’époque du Protérozoïque, la vie n’est pas encore très diversifiée.

Il faut attendre environ moins 541 millions d’années le commencement de la quatrième et dernière ère géologique pour observer une véritable explosion de vie : le Phanérozoïque. C’est la plus connue, et nous y sommes encore aujourd’hui. On y rencontre les premiers animaux à coquille (pour faire des colliers), puis des plantes qui iront coloniser la terre ferme et enfin des animaux qui vont à leur tour tenter l’expérience du grand air. Vers moins 250 millions d’années apparaissent les dinosaures et les mammifères. Les dinosaures régneront en maître jusqu’à leur disparition à moins 66 millions d’années lors d’une extinction de masse des espèces, très certainement causée par un cocktail explosif d’impacts d’astéroïdes et d’activités volcaniques survoltées. D’aucuns parlent aussi de robots géants (Michael Bay est sur une piste !).

Fort heureusement, les mammifères arrivent à s’en sortir, et en l’absence de la concurrence des dinosaures, ils connaissent à partir de là un incroyable développement.

 

 

 

 

Chapitre 3 – « Il » est apparu ou le temps de la Préhistoire.

Puis, après seulement 13.697 milliards d’années – c’était un 23 juillet ensoleillé de mémoire – « Il » est apparu !

Heu non, pas le clown (enfin on espère….) ! Celui-là avec le brushing impeccable :

C’était il y a 2.5 millions d’années en Afrique de l’Est, Homo Habilis, se présente comme le premier Homme de la lignée Homo dont nous faisons partie, et en tant qu’« Homme habile » il sait fabriquer des outils en taillant des pierres. Sa bipédie permanente et un cerveau de taille plus volumineuse le distingue de ses cousins apparus plus tôt (moins 4 millions d’années) les Australopithèques, dont feu la star Lucy, qui disparaîtront eux vers moins 2 millions d’années.

L’apparition de l’Homo Habilis marque le début de la Préhistoire ! Celui-ci ne va pas cesser d’évoluer, et une quinzaine d’espèces seront issues de cette lignée : par exemple lui succéderont l’Homo Ergaster (-2,3 millions d’années), originaire d’Afrique, l’Homo Erectus (-1,8 millions d’années en Asie), l’Homo Heidelbergensis (-700 000 ans), l’Homme de Neandertal (-300 000 ans en Europe) et enfin, Homo Sapiens dont la date de naissance est estimée à moins 200 000 ans en Afrique de l’Est. L’Homo Sapiens (« homme savant ») est le seul représentant actuel du genre Homo, et est par la même occasion notre ancêtre.  C’est donc nous, ou presque ! Vers moins 100 000 ans, Homo Sapiens évolue encore avec une capacité cérébrale plus importante de 1450 cm cubes en moyenne (un intello). On y est !!

On l’avoue, pas si simple cette histoire…C’est un peu fouilli. Et elle est encore soumise à des rectifications éventuelles : comprenez que chaque nouvelle découverte ou hypothèse peut potentiellement bousculer les théories actuellement définies, et les découpages historiques que nous connaissons.

En tout cas, la Préhistoire marque une évolution extraordinaire de l’espèce humaine avec l’apparition des outils, du « grotte art » style Lascaux, la naissance de croyances mystiques exprimées au travers des rites funéraires, et l’organisation des premières sociétés. Les Hommes vont voyager et s’installer sur presque toute la surface de la Terre.

Deux nouveaux savoirs-faire vont particulièrement révolutionner la capacité de l’Homme à survivre. La domestication du feu il y a environ 400 000 ans qui a apporté chaleur, lumière et nourriture plus facilement digeste (moins de parasites dans la viande, des plantes plus largement consommables). L’Homme est ensuite passé du mode « subsistance » (chasse, pêche et cueillette) à un mode « productif » avec l’agriculture (plantations et élevages). Celle-ci s’est développée sur différentes parties du globe depuis 9000 ans environ et a renforcé la sécurité alimentaire. On parle de la révolution néolithique. Mieux nourri et davantage en sécurité, l’Homme renforce sa résistance physique et ses capacités mentales !

Et c’est ainsi que la Préhistoire laisse sa place à l’Histoire  il y a environ 3500 ans avec comme élément déterminant : le premier texto, l’ancêtre du tweet, l’Ecriture ! Mais ça, c’est une autre histoire.

Ca vous a plu ? Ne ratez pas la suite de l’Histoire à paraître sur le site leshistoires-de.com ! Vous y découvrirez au fil de nos reportages chocs comment l’Humanité a beaucoup évolué, sans finalement tellement changer, car certains diraient que l’Histoire se répète. Je recommence ?

 

Et pour approfondir, n’hésitez pas à :