La plus vieille blague du Monde

Salut les histoirien(ne)s !

Aujourd’hui, on se marre. Mais attention pas n’importe comment, avec nous c’est l’humour à l’ancienne. Ou plutôt l’humour très très ancien… Nos explorateurs de la bonne blague ont déniché les plus vieilles plaisanteries connues du Monde ! Ne nous le cachons pas : ça vole très haut.

Avis aux amoureux de l’humour raffiné : !! Vous lisez la suite de cet article à vos risques et périls !!

Allez, on se lance ! La plus vieille blague date de 1900 avant JC, il y a donc presque 4000 ans, et elle démontre que le lourd ne date pas d’hier. La vanne scatologique était déjà en vogue chez les Sumériens, un peuple qui vivait dans l’actuel sud de l’Irak. L’inscription retrouvée est la suivante: «Une chose qui n’est jamais arrivée depuis des temps immémoriaux: une jeune femme s’est retenue de péter sur les genoux de son mari.» Hahaha ! Très fort, c’est noté pour mon prochain stand up, ca sent le succès à plein nez ça !

La deuxième blague la plus ancienne de tous les temps est égyptienne. Elle date de 1600 avant JC  et vise là l’illustre pharaon :  « Comment divertir un pharaon qui s’ennuie? Tu fais voguer sur le Nil un bateau ayant pour toute cargaison des jeunes femmes simplement vêtues de filets de pêche et tu presses le pharaon d’aller à la pêche. ». Hihihi !! De vrais boute-en-train!

Quant à la plus vieille blague anglaise elle remonte au Xe siècle : « Qu’est-ce qui pend sur la cuisse d’un homme et aime à pénétrer dans un trou dans lequel il a l’habitude de rentrer ? Réponse : une clé.». Houhouhou, c’est décidé, demain j’appele les Grosses Têtes !

Cher(e)s lectrices et lecteurs, vous pouvez souligner ici toute la richesse culturelle de l’humanité  😆 . Notons que le Dr Paul McDonald, l’auteur véritable de ce travail de recherche universitaire et maître de conférence, explique très sérieusement que «les plaisanteries ont varié au cours des siècles, certaines prenant la forme de devinettes, d’autres de mots d’esprit ou d’énigmes […] Leur point commun, néanmoins, est une volonté de transgresser les tabous et un certain degré de rébellion.» 

Je ne sais pas pour vous, mais ca m’a donné envie de me faire une cure de Bigard…