Les premiers américains : les indiens

L’histoire des indiens d’amérique aurait commencé il y a 40.000 ans par une première vague de déplacements. Venant d’Asie, ils se seraient installés en Amérique par un pont de glace reliant alors la Sibérie à l’Alaska. Ainsi, tout en poursuivant des troupeaux de mammouths, des groupes de chasseurs nomades sont passés sans le savoir de l’Asie en Amérique. Au fil des millénaires, les Indiens vont s’installer sur tout le continent américain du Nord au Sud.

Une deuxième vague importante venant de Sibérie va occuper les déserts glacés de l’Arctique, il y a 3000 ans. Ce sont les Inuits. Les peuples indiens vont s’adapter à des milieux naturels très différents et parfois très difficiles. Des grandes plaines de l’Ouest en passant par l’immense forêt amazonienne jusqu’à la terre de feu, ils créent des civilisations extrêmement variés.

Les premiers Américains du Nord, les Indiens étaient et restent encore aujourd’hui des chasseurs comme les Cree du Canada. Autrefois, le caribou, l’élan, l’ours, le castor et aussi bien sûr le bison étaient traqués pour leur chair et leur peau. Il y a aussi la pêche qui fait vivre des populations entières, sur la côte Nord- Ouest où le saumon est abondant. Et puis bien sûr, là où le climat le permet: l’agriculture. Le maïs d’abord: des clairières du bord des grands lacs aux plaines sèches de l’Arizona. Aucun peuple ne néglige pour autant la collecte des racines, des baies sauvages ou des plantes médicinales.

On retrouve chez tous les peuples amérindiens le même respect pour la Terre. Tout autour d’eux la nature s’offrait en spectacle, les Indiens surent la respecter et l’aimer. Ils surent l’écouter avec assez d’humilité pour découvrir les liens qui unissent les animaux, les hommes et les plantes. Des liens secrets que la tradition a su conserver jusqu’à aujourd’hui.

On estime que 7 à 8 millions d’indiens occupaient l’Amérique du Nord avant l’arrivée des colons européens à partir de 1492 et la découverte de l’amérique par Christophe Colomb.

La suite de l’histoire est malheureusement bien connue. L’arrivée des européens va bouleverser à jamais les modes de vie des indiens et leurs conditions : guerres, maladies, déclin de leurs traditions au profit de la culture occidentale et de sa soif de profit et de domination.